Le système digestif

Rôles de l’appareil digestif

Composition et rôle des éléments de la cavité buccale

Les lèvres

Les dents

La langue

Les glandes salivaires

Les muqueuses buccales

Le pharynx

Composition et rôle des éléments du tube digestif

L’Œsophage

L’estomac

Les intestins

Composition et rôle des glandes annexes

Le foie

La vésicule biliaire

Le pancréas

Les glandes salivaires

 

 

Le système digestif (aussi appelé gastro-intestinal ou appareil digestif) permet, grâce à plusieurs organes, de prendre la nourriture, de la digérer (permet de transformer nourriture en énergie et nutriments pour le corps) et d’évacuer le surplus.

appareildigestif1.jpg

Rôles de l’appareil digestif

Le rôle essentiel de l’appareil digestif est d’assimiler, d’absorber les nutriments dans la circulation sanguine et lymphatique et d’éliminer les éléments non assimilables.

 

Mais l’appareil digestif a aussi deux autres rôles :

un rôle de défense de l’organisme

un rôle endocrinien (c’est-à-dire hormonal)

Le tube digestif d’un homme adulte mesure environ 7,5m de long et présente un mouvement, (appelé péristaltisme). Il est composé de 4 couches (ou tuniques) : à l’intérieur, la muqueuse, puis la sous muqueuse, la tunique musculeuse et enfin à l’extérieur, la couche séreuse ou adventice, selon où l’on se trouve le long de l’appareil digestif.

 

On considère 3 parties dans l’appareil digestif : les éléments de la cavité buccale, les éléments du tube digestif et enfin, les glandes annexes.

Composition et rôle des éléments de la cavité buccale

Les lèvres : parties charnues et pigmentées bordant la bouche et couvrant les dents. Pas de véritable rôle dans le système digestif

Les dents : organes durs, blanchâtres, généralement composés d’une couronne libre et d’une ou plusieurs racines implantées dans la cavité buccale. Contiennent de l’ivoire, en faisant l’organe le plus dur et résistant du corps. Les dents permettent de sectionner les aliments (incisives), la mastication et le broyage (molaires et prémolaires) et le déchiquetage (canines)

La langue : muscle (le plus fort par rapport à sa taille) très vascularisé jouant un rôle dans la mastication et la déglutition.

Les glandes salivaires : organes constitués d’une multitude de cellules spécialisées qui sont à l’origine de la fabrication et de l’excrétion (sécrétion exocrine) de la salive. La salive a pour rôle d’humidifier les muqueuses du système digestif supérieur, de participer aux premières étapes de la digestion (enzymes de l’amylase salivaire) et de faciliter la progression des aliments

glandessalivaires.jpgLes muqueuses buccales :

Le pharynx : carrefour aéro-disgestif entre les voies aériennes et les voies digestives (et aussi l’oreille moyenne via le tube auditif). Concernant son rôle au niveau digestif, il intervient dans la déglutition.

Composition et rôle des éléments du tube digestif

L’Œsophage : transporte les aliments solides et les liquides déglutis vers l’estomac grâce au péristaltisme (l’onde séquentielle de la musculature lisse de l’œsophage).

L’estomac : portion du tube digestif en forme de poche en J majuscule de 15cm de haut environ et contenant un volume compris entre 0,5 litre (à vide) jusqu’à 4 litres. L’estomac est situé entre l’œsophage et le duodénum.et permet d’assurer la digestion (c’est-à-dire de casser les molécules en plus petites molécules) grâce aux fonctions mécaniques (brassage) et chimique en mélangeant les sucs gastriques (eau, enzymes et HCL) aux aliments. Il déverse alors (2 à 6 heures après) une pâte appelée chyme dans l’intestin grêle

estomac.jpg

Les intestins : s’étendent de la sortie de l’estomac jusqu’à l’anus. Et se divisent en deux parties : l’intestin grêle et le gros intestin (ou colon). La fonction des intestins est d’assurer l’assimilation des nutriments issus des aliments ingérés, dans le sang. Il est à noter, que l’intestin abrite des centaines de micro-organismes différents représentant plus de 100 000 milliards de bactéries au total et que cette flore intestinale est essentielle et nécessaire à la vie.

L’intestin grêle : poursuit l’action de digestion de l’estomac en réduisant les petites molécules issues de l’estomac (la plupart des protéines, des glucides, des lipides) en nutriments assimilable par l’organisme. La surface d’échange avec le sang est très importante grâce à la multitude de plis et villosités. Il mesure environ 7 à 8 mètres et se compose de 3 parties : le duodénum, le jéjunum et l’iléon.

Le gros intestin ou côlon : Son rôle est de préparer l’excrétion du surplus, grâce à la flore bactérienne qu’il héberge en symbiose et dont la fonction est de décomposer les molécules que le corps humain n’est pas capable d’assimiler. Cette flore intestinale est donc indispensable. Le gros intestin est également composé de 3 parties : le cæcum, le côlon et le rectum.

Composition et rôle des glandes annexes

Le foie : se situe dans la cavité péritonéale et présente une double vascularisation et est un organe vital par sa fonction principale qui est de détoxifier ce qui est ingéré dans l’appareil digestif. Il sécrète une substance, la bile (jusqu’à un litre par jour), qui se déverse par les canaux biliaires dans l’intestin grêle où elle permet de digérer les graisses avec les enzymes du pancréas et permet de détoxifier l’organisme. Enfin, la bile permet de neutraliser le chyme gastrique acide issu de l’estomac, grâce à des ions basiques.

pancreas.jpg

La vésicule biliaire : un organe en forme de poire qui stocke et concentre la bile (sécrété en continue par le foie) jusqu’à ce que le corps l’utilise pour la digestion.

Le pancréas : avoisine les 15 cm de long pour une masse allant de 70 à 100 g. et est la deuxième glande la plus grosse en volume après le foie. Le pancréas comporte deux parties distinctes tant au niveau anatomique que fonctionnel : Une partie exocrine, qui sécrète des enzymes (trypsine, chymotrypsine, carboxypeptidase, RNase, DNase). Le suc pancréatique est légèrement alcalin avec un pH compris entre 7.5 et 8.2. Une partie endocrine (représente à peine 1% du total) qui va sécréter des hormones : le glucagon et l’insuline sont nécessaires à la régulation de la glycémie ; la somatostatine qui a un effet inhibiteur sur la sécrétion d’insuline et de glucagon et enfin le polypeptide pancréatique.

Les glandes salivaires : produisent la salive qui a pour rôle d’humidifier les muqueuses du système digestif supérieur, d’y faciliter la progression des aliments et de participer aux premières étapes de la digestion. Ce sont des glandes à mode de sécrétion exocrine.

 

60 Réponses à “Le système digestif”


1 2 3 6
  • ce site est super merci beaucoup vous m’avez bien aider pour mes DM

  • Très bon site ! bonnes explications, schémas magnifiques !

    Vous m’avez sauvé ! =)

    Merci beaucoup.

  • merci bcp vous mavez beaucoup aider pour mon dm d’svt merci enormemen

  • Je pourrais jamais vous remercier grâce a vous j’ai put réviser un contrôle sur les système du corps humain et avoir un 15. Merci Merci Merci

  • Ba enfaite sa méde pa bokou mé mon prof de svt me demande le role de chaque organe dans lappareil respiratoire donk voia mé merci kan mém

  • un peu sommaire et bref mais precis.merci

  • mais où sont les glandes intégrées

  • je vous remercie vous m avez aider

  • merci de votre soutien j vs l assure ca ma bien interresses et c tres bien organiser ou preparer alors j vs souhaite une bonne continuation

  • C’est très bien expliqué, c’est la base. plus profondément et c’est ce qui est merveilleux, j’aimerais connaitre les différents matériaux de l’organisme.

    Merci pour le renseignement et bonne continuation.

1 2 3 6

Laisser un Commentaire




Code 2012 |
mysterestotalbe |
Domain3Wname |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SOS ENERGIE
| tpe2008 ogm
| Etude et conservation des c...